• Intégrité


  • Professionnalisme


  • Expertise


  • Conseils indépendants


  • Transparence


Information

Beaucoup plus généreux que le REER !

Overcome the handicap

Il y a effectivement un régime, peu connu, qui détrône assez facilement le REER pour sa générosité.  Vous vous imaginez bien qu’il n’est malheureusement pas accessible à tous, mais ceux qui ont l’occasion d’en tirer avantage devraient en profiter.  Je parle ici du régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI). 

Le REEI est un régime d’épargne qui vise à apporter un appui supplémentaire important aux aidants qui doivent économiser afin de fournir une aide financière, à long terme, au bénéficiaire du régime. 

Il y a quatre conditions essentielles que le bénéficiaire doit rencontrer pour tirer avantage de ce régime, il devra recevoir le crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH), avoir un numéro d’assurance social, résider au Canada au moment de l’établissement du régime et avoir moins de 60 ans.  Contrairement au REER, CELI et REEE, un bénéficiaire ne peut avoir qu’un seul REEI.

Les cotisations au REEI ne sont pas déductibles d’impôt.  Le gouvernement peut verser une subvention de 100 %, 200 % et voir même jusqu’à 300 % du montant investi.  Jusqu’à l’âge de 18 ans, le gouvernement se basera sur le revenu familial pour déterminer le montant des subventions.  Après cet âge, on se basera sur son propre revenu plus celui du conjoint.  D’autres règles s’appliquent si le bénéficiaire est sous la garde d’un ministère ou d’un établissement public.

On peut recevoir jusqu’à un maximum de 3 500 $ en subvention annuellement, la limite cumulative est de 70 000 $.  On peut cotiser jusqu’à l’âge de 59 ans, mais les subventions seront versées seulement si le bénéficiaire est âgé de moins de 50 ans.

Pour les gens à faibles revenus, le gouvernement ajoutera des bons pouvant aller jusqu’à 1 000$  par année et ce pour un maximum à vie de 20 000 $.  Aucune cotisation n’est requise pour bénéficier du bon canadien pour l’épargne-invalidité.

Depuis 2011, il est possible de reporter vos droits de cotisations inutilisés au titre de la subvention et du bon, mais certaines restrictions s’appliquent. 

Très peu de firmes d’investissements offrent ce régime, qui avouons-le est très généreux, beaucoup plus que le REER, le CELI et le REEE.  Pour en connaître davantage sur le sujet, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller financier ou visitez le site de l’Agence du Revenu.

 

Les renseignements contenus dans ce présent article ont été préparés par Sylvain Lapointe, un conseiller en placement inscrit auprès de Valeurs Mobilières PEAK inc. ; ils ont été obtenus de sources que nous croyons fiables, mais ne sont pas garantis et pourraient être incomplets.  L’auteur ne se tient pas responsable des décisions financières des lecteurs suite à cette lecture. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de Valeurs Mobilières PEAK inc.  Valeurs Mobilières PEAK est membre du Fonds canadien de protection des épargnants.

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Tags

 

Laisser un commentaire